choco crousty !

cute lace pattern

J’aime le chocolat, vous aimez le chocolat, nous aimons le chocolat… Chocolat blanc, chocolat au lait, chocolat noir, chocolat praliné…. Prenez les deux derniers, mettez en une bonne dose, agrémentez-les de fondant et de croustillant, une petite décoration simple et WOUAH !

Il vous faut (pour 10-12 personnes) :

1 moule de 18 cm de diamètre

400g de chocolat pâtissier   /   250g de beurre salé
6 œufs    /   250g de sucre
200g de farine

Couche centrale :

1 pot de 150g de paillettes de crêpes dentelle Gavotte

(ou 1 paquet de crêpes dentelle réduit en miettes grossières)
180g de chocolat praliné pâtissier

Décoration :

200g de chocolat pâtissier    /    des langues de chats (variante avec des coques de macarons)
une feuille d’or (facultatif)

 

La recette :

 

1) La veille, préparer le gâteau au chocolat :

Préchauffer le four à 180°C. Faire fondre le beurre et le chocolat au micro-ondes ou au bain-marie. Battre les œufs et le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse.

Ajouter la farine et battre à nouveau. Verser le beurre et le chocolat fondus et mélanger à nouveau. Chemiser votre moule de papier cuisson et y verser la pâte.

Enfourner à 180°C pendant 40-45 min environ, la lame d’un couteau planté au cœur doit ressortir presque propre. Laisser refroidir 20min puis démouler le gâteau et le réserver au réfrigérateur.

 

2) Toujours la veille, préparer la couche centrale croustillante pralinée :

Laver et essuyer le moule puis le chemiser à nouveau de papier cuisson. Faire fondre le chocolat praliné cassé en morceaux avec 10g de beurre au bain-marie très doux. Pour info, le chocolat praliné fond bizarrement, on obtient jamais une texture liquide comme avec le chocolat normal car il contient de la noisette qui le rend pâteux.

Laisser fondre 5mn sans remuer avant de mélanger. Verser dans un saladier et ajouter les miettes de crêpes dentelle puis mélanger délicatement. Mettre cette pâte dans le moule chemisé et tasser avec le dos d’une cuillère pour obtenir une surface la plus plate possible. Couvrir de film alimentaire et mettre à durcir une nuit au réfrigérateur.

 

3) Le jour même, le dressage :

Retourner le gâteau au chocolat (partie plate vers le haut) puis le couper en deux à l’aide d’un grand couteau. Démouler la couche praliné en tirant sur le papier cuisson puis dresser le gâteau final en insérant la couche praliné entre les 2 parties de gâteau au chocolat.

 

4) La décoration :

Faire fondre 200g de chocolat puis le verser sur le gâteau posé sur une grille. Répartir le chocolat uniformément sur le gâteau et ses pourtours à l’aide d’un couteau ou d’une spatule.

Poser immédiatement les langues de chat sur le pourtour du gâteau en pressant légèrement pour qu’elles adhèrent bien au chocolat. Remettre le gâteau 2-3h au réfrigérateur pour que le chocolat solidifie et que les langues de chat soient ainsi bien soudées au gâteau.

Une fois le chocolat durci, vous pouvez finaliser la décoration en le parsemant de poudre alimentaire dorée et nouer un ruban autour des langues de chat (sans trop serrer pour ne pas les casser).

Conserver le gâteau au réfrigérateur et le sortir à température ambiante 20mn avant dégustation pour que le chocolat ne soit pas trop dur à la découpe.

 

????????????????????????

Cette recette provient du blog fashioncooking.fr, merci à Anne-Sophie pour cette délicieuse recette !

Le recette précédente ici

Morgane.

Publicités

Le layer cake, mais c’est quoi encore ce truc de fou qui donne faim ?

Non non, je n’arrêterais pas avec mes petits coups de cœurs gourmands ! Aujourd’hui j’ai envie de vous présenter un de mes gâteaux préférés. Il nous fait rêver, il nous fait saliver, il nous fait aussi prendre 4 kilos rien qu’à le regarder, il est beau, il est majestueux… C’est le LAYER CAKE !!!!!!

Mais qu’est-ce que c’est ?  Il s’agit d’un « tout petit » gâteau de dix centimètres environ, il se compose de plusieurs étages unis par les liens sacrés du mariage avec une crème pâtissière, le tout surplomber d’un glaçage des plus gourmands ! Déclinable à l’infini, caramel beurre salé, coconuts, chocolats…

l’imagination est une nouvelle fois sollicitée pour combler nos papilles !

Pour la petite histoire, il tient ses premières racines de la Russie et de l’Ukraine, il s’agissait  alors d’un gâteau traditionnel qui s’est ensuite “téléporté” aux États Unis dès 1872 avec la diffusion de la première recette à Boston.

Aujourd’hui il s’agit d’une pâtisserie qui comble les gourmands de la blogosphère. En effet, il est rare de ne

pas trouver une recette de layers cake sur les blogs de cuisine. Tellement appétissants, ils sont une réelle source de curiosité et d’attraction pour augmenter le taux d’audience ! Après les cupcakes ou popcake, voici donc une nouvelle tendance ! Encore un marché naissant qui disposent de tous les ingrédients nécessaires pour devenir aussi populaire que ses confrères, les macarons ou les cupcakes.

Certains blogueurs se spécialisent dans la diffusion de recettes de layers cakes, d’autres réalisent des dossiers spéciaux. Enfin, certaines déclinaisons sont possibles, il y a les célèbres layers cakes des mariages américains mais aussi plus original, le rainbowcake qui fait exploser les couleurs et les colorants! Magnifiques gâteaux dont les couleurs se déclinent tel un arc en ciel.

Et vous le layer cake ça vous tente ?

Si tel est le cas, je vous donne rendez-vous bientôt pour mon défi du mois ; mon premier layers cake, après le gâteau chic choc, vais-je réussir ?  La réponse bientôt…

Claire G.

Mes sources :

The thrill billy gourmet(photo)

Saveur.com( photo)

accro du shopping (photo)

hellocoton.fr

Mon gâteau Chic Choc !

cute lace pattern

Gâteau au chocolat et son glaçage cream cheese au léger goût de caramel au beurre salé. Je vous le garantis, cette recette est 100%  gourmande !

C’est un gâteau très simple à réaliser, il demande juste un peu de temps (une heure et demie environ).

Les ingrédients pour le cream cheese:

300 g de beurre doux    /    600 g de Philadelphia

250 g de sucre glace

 Le caramel :

1 œuf    /    1 jaune d’œuf

100 g de sucre    /    80 g de crème fraîche épaisse

16 g de beurre salé    /    1 c à s de farine

Les gâteaux au chocolat :

130 g de farine    /    250 g de sucre en poudre

60 g de cacao en poudre non sucré    /   1 c à c de levure chimique

1 pincée de sel    /   3 œufs    /   16,5 cl de lait

 

Le glaçage :

1) Fouetter le beurre doux à température ambiante jusqu’à obtention d’une texture crémeuse. Y ajouter le Philadelphia et continuer à fouetter. Incorporer le sucre glace, petit à petit jusqu’à obtention d’une pâte bien crémeuse et ferme.

Si vous voulez ajouter un petit plus à votre crème, vous pouvez y ajouter un peu d’extrait de caramel ou de vanille ou bien, faire votre propre caramel au beurre salé :

 2) Faire cuire le sucre à feu doux jusqu’à ce qu’il devienne brun. A ce moment-là, ajouter le beurre et la crème fraîche puis laisser refroidir. A part fouetter les œufs et la farine puis incorporer à la préparation précédente. Le caramel est prêt, vous pouvez l’ajouter à votre cream cheese.

A conserver au frais ! ( cette recette de cream cheese peut aussi servir pour n’importe quel cheese cake ou glaçage 😉 )

Les gâteaux au chocolat :

1) Préchauffer le four à 170° chaleur tournante.

2) Dans un récipient, mélanger la  farine, le sucre en poudre, le cacao, la levure chimique et la pincée de sel. A part, fouetter les œufs puis ajouter à la préparation précédente. Enfin, ajouter le lait puis répartir la pâte dans les 2 moules à enfourner environ 30 minutes. Laisser ensuite tiédir, puis démouler.

Le montage :

1) Prendre un des gâteaux et y ajouter une bonne couche de crème, refermer avec le second gâteau. Ajuster sur les côtés, si cela manque de crème, et bien lisser avec une spatule en silicone.

2) Badigeonner de crème le dessus de votre gâteau, puis réserver au frais pendant 30 minutes.

3) Enfin à l’aide d’une poche à douille, décorer votre gâteau en réalisant des « petites pointes » , commencer par le centre puis petit à petit recouvrir l’ensemble de la surface.

????????????????????????

Réserver au frais avant de déguster !

(La recette de la semaine dernière ici)

Claire.