Le chat, un délice pour vos papilles…

images-2

 

Le chat, un animal qui nous tient compagnie, qui nous amuse et qui peut-être mangé !

Ce petit félin est initialement apparu dans les assiettes des vietnamiens lorsque le pays était très pauvre. N’ayant plus rien à manger les habitants se sont nourris de ce qu’il restait: des chiens, des chats et parfois même de rats…

Après cette période, le chat est devenu un met si apprécié que des trafiquants se sont mis à les voler ! Il les capturent, les revendent ensuite à des restaurants, qui les noient, les rasent pour les jeter ensuite dans leurs casseroles.
En effet, les restaurateurs souhaitent du changement. Au lieu de préparer du chien, ils feront mijoter nos petits matous, une particularité au menu qui en font leur succès et notamment très appréciée lors des apéritifs.
Cette tendance est d’autant plus accentuée par une tradition locale suggèrant que manger du chat au début du mois lunaire porte chance.
images

Suite à ces évolutions alimentaires peut orthodoxes, des défenseurs ont lancés une campagne de sensibilisation afin de changer les habitudes des Vietnamiens

images-1

Grâce à eux, la viande de chat est officiellement interdite. Malgré tout, il est rare de croiser cet animal dans les rues d’Hanoï : les propriétaires les enferment chez eux de peur de ne plus les revoir.

Cette tendance aura laissé des séquelles à ces pauvres petites bêtes et à ses propriétaires !

Ayat.

Publicités

Cafcat, des p’tits chats dans le café ?

 

Café ou chocolat liégeois, quoi de plus gourmand pour la pause goûter ? (surtout avec beaucoup, beaucoup de chantilly ;p )

La société Yawahada semble avoir trouvé la réponse et ajoute à notre boisson chaude un petit chat. Un petit quoi ? Oui, oui, un petit chat, vous avez bien lu ! Bien loin du gros matou tout poilu, on vous propose d’agrémenter votre breuvage d’un joli marshmallow en forme de chaton. Mignon, non ? Il faudra compter 870 yen soit environ 8€ pour  deux de ces gourmandises ainsi que deux petites pattes vanille et chocolat.

 

 

Malheureusement ces petits chats restent pour le moment sur leur territoire d’origine à savoir le Japon. Mais ne perdons pas espoir, suite au succès de ces petites gourmandises, la société cherche à exporter à l’international ! Alors bientôt, nous aussi petits français, nous pourrons craquer pour ces jolis petits chats !

Claire.