Briochettes fourrées au chocolat

 

photo

 

Après la brioche des rois, je vous propose des petites briochettes fourrées. Chocolat au lait, caramel beurre salé, chocolat blanc, confiture ou nature à vous de jouer ! Elles sont fondantes et bien filantes.
Merci à recettescompanion.fr  pour la recette qui est vraiment délicieuse ! C’est parti !

 

Il vous faudra pour 8 briochettes :

200 g de lait demi écrémé
80g de sucre
20 g de levure fraiche (ça se trouve chez votre boulanger, il suffit de lui demander)
2 oeufs
80 g de beurre salé/ 500 g de farine T45

Pour la décoration:

1 jaune d’oeuf avec un peu de lait pour la dorure

 

On démarre ?

1) Installer le pétrisseur concasseur. Ajouter le lait, la levure et le sucre et lancer vitesse 3 – 40° – 5 minutes

2) Ajouter le beurre et les œufs puis relancer vitesse 3 – 40° – 5 minutes

3) Ajouter la farine et lancer le programme Pâte P2. A la fin du pétrissage, arrêter le mode étuve qui se lance automatiquement. Enlever la lame et décoller la pâte du bord du bol avec une spatule puis laisser pousser 1h30 à 30°. La pâte est collante, c’est tout à fait normal.

4) Une fois l’étuve terminée, travailler la pâte sur le plan de travail en ajoutant un peu de farine pour qu’elle ne colle plus aux doigts. Façonner les briochettes de la forme souhaitée, les disposer sur votre plaque de cuisson sans oublier le papier sulfurisé. Bien espacer les biochettes, elles vont gonfler, ca serait dommage qu’elles se touchent ! Recouvrir d’un torchon propre et laisser pousser 30mn.

5)  Au bout des 30mn fourrer les briochettes à votre guise : chocolat, confiture… puis laisser pousser de nouveau 30mn. Délayer 1 jaune d’oeuf avec un peu de lait et badigeonner vos œuvres au pinceau.

6) Enfourner  15 mn à 170° (chaleur tournante)

 

Les étapes avec la vidéo de Brice :

 

 

Et pour déguster votre brioche, pourquoi pas de la pâte à tartiner maison ? La recette ici 😉

Bon appétit !

                                                             

Publicités

Pâte à tartiner chocolat blanc

 

Il vous faudra pour un pot de 1kg :

200 g de pralinoise
100 g de chocolat blanc (ou noir)
397 g de lait concentré sucré
30g d’huile de noisettes

 

On démarre ?

1) Placer l’ultrablade dans le robot. Mettre la pralinoise et le chocolat blanc dans le bol et lancer pulse pendant 30 sec.

2) Remplacer l’ultrablade par le mélangeur. Ajouter le lait concentré et l’huile de noisette et lancer vitesse 3 à 60° pendant 4 mn.

3) A la fin des 4 mn, relancer vitesse 5 à 60° pendant 5 mn. Déposer tout de suite dans les pots. Les refermer et les retourner le temps d’une nuit. Se conserve environ 3 semaines hors du frigo.

 

Bon ap ! Une recette de brioche pour gouter à tout ca ? C’est ici 😉

Brioche des rois

img_8709

Une bonne brioche pour le plus grand bonheur de la famille ou des collègues ? C’est parti !

(Recette companion tirée de recettescompanion.fr )

 

Il vous faudra :

120 g de lait demi écrémé
10 g de levure fraiche ( 5g de déshydratée ou 1 paquet de levure de boulangerie)
35 g de sucre blanc  / 1 oeuf
60 g de beurre / 250 g de farine T45 / 3 g de sel

Pour la décoration :

1 jaune d’oeuf avec un peu de lait pour la dorure
Sucre grain pour la décoration

 

 

On démarre ?

1) Installer le pétrisseur concasseur. Ajouter le lait, la levure et le sucre et lancer vitesse 3 – 40° – 5 minutes

2) Ajouter le beurre et 1 œuf puis relancer vitesse 3 – 40° – 5 minutes

3) Ajouter la farine et le sel et lancer le programme Pâte P2. A la fin du pétrissage, arrêter le mode étuve qui se lance automatiquement. Enlever la lame et décoller la pâte du bord du bol avec une spatule puis laisser pousser 1h30 à 30°. La pate est collante, c’est tout à fait normal.

4) Une fois l’étuve terminée, travailler la pate sur le plan de travail en ajoutant un peu de farine pour qu’elle ne colle plus aux doigts. Façonner un rectangle d’environ 30-40cm sur 30-35cm à l’aide d’un rouleau à pâtisserie. Réaliser des bandes égales sur la moitié du rectangle, puis rouler le tout pour en faire un joli boudin et rejoindre les deux bouts.

5)  Délayer 1 jaune d’oeuf avec un peu de lait et badigeonner la brioche au pinceau une première fois. Laisser lever à 25° environ pendant 30-40 mn : la brioche doit gonfler mais ne pas s’étaler (dans un four éteint par exemple, lumière du four allumée

6) Badigeonner une seconde fois après les 30-40 mn. Enfourner dans un four froid programmé pour 20 mn à 180° (chaleur tournante)

 

Les étapes avec la vidéo de Brice :

 

 

Et pour déguster votre brioche, pourquoi pas de la pate à tartiner maison ? La recette ici 😉

Bon appétit !

Fraisier

 

De retour sur Chic Choc Miam après une longue pause ! Je vous propose aujourd’hui une recette de fraisier à la portée de tous. Pour cela il vous faudra, un cercle à pâtisserie de 20 cm de diamètre avec Rhodoid, un moule de 18 cm de diamètre, votre batteur électrique et une poche à douille. Merci à p’tit chef pour la base de la recette que j’ai revue à ma sauce 😉
Attention c’est une recette qui demande du temps de prise, prévoir de faire le gateau la veille ou le matin pour le soir.

Il vous faudra :

Pour la crème :

42cl de lait / 1 gousse de vanille (ou extrait)
4 jaunes d’œuf /125g de sucre
60g de maïzena /190g de beurre (90+ 100)

Pour la génoise :
4 œufs / 130g de farine
130g de sucre / 1/2 sachet de levure chimique

Et aussi ; 800g de fraises / 1 pot de confiture de fraise (pour le glaçage)

 

Il est maintenant temps de commencer la préparation :

Commencer par la crème :

1) Réserver 100g de beurre à température ambiante.
2) Mettre le lait à bouillir avec une gousse de vanille fendue (ou une cuillère à soupe d’extrait de vanille). Pendant ce temps, battre les jaunes avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Ajouter la maïzena et bien mélanger.
3) Lorsque le lait a bouilli, l’ajouter petit à petit au mélange précédent. Remettre le tout dans la casserole sur feu moyen.
4) Mélanger au fouet jusqu’à ce que le mélange épaississe. Bien épaissir la crème. Une fois sortie du feu, ajouter 90g de beurre et bien mélanger. Filmer « au contact », le film plastique doit toucher la crème afin d’éviter la formation d’une peau. Laisser refroidir.

La génoise :

Attention, bien préparer ses ingrédients à l’avance, car les étapes doivent s’enchainer très rapidement.

1) Préchauffer le four à 180°C.
2) Battre les blancs d’oeufs fermes et ajouter le sucre. Baisser la vitesse du bateur et mettre les jaunes d’oeufs puis la farine préalablement mélangée à la levure. Enfourner 20 min.
3) Une fois cuit, attendre que la génoise soit refroidie pour la couper en deux parts égales.

Le montage :
1) Poser le cercle à pâtisserie sur le plat de service, et placer la bande de rhodoïd à l’intérieur.
2) Placer le haut de la génoise retournée dans le fond.
3) Nettoyer les fraises, et les couper en 2. Placer les fraises tout autour de la génoise, face coupée vers l’extérieur.
4) Pendant ce temps, la crème a du refroidir (elle ne doit pas être trop froide). La battre pour la détendre, puis ajouter petit à petit les 100g de beurre ramolli, tout en battant à vitesse moyenne. Une fois tout le beurre incorporé, battre 2 minutes à pleine vitesse : le fouet devrait laisser des marques bien visibles dans la crème.
5) Appliquer de la crème entre les fraises sans laisser d’espace vide. Puis appliquer une couche sur la génoise, et couvrir entièrement les fraises sur les bords de crème. Mettre le reste des fraises coupées au centre avant de refermer en placant la deuxième partie de la génoise dessus.(coté mie à l’intérieur)
6. Bien appuyer afin de faire remonter un peu la crème sur les bords. A l’aide d’une spatule, recouvrir de crème et lisser au maximum. Mettre au frais pour minimum 4 heures.

Décoration :
Faire chauffer la confiture de fraises au micro-ondes pendant 30 secondes. La passer ensuite au tamis afin d’enlever les morceaux, puis verser la préparation sur le fraisier. Bien répartir. Mettre au frais pour environ 1 heure. Il n’y aura plus qu’à démouler et ajouter votre déco, à votre imagination !

 

–> Il doit vous rester 4 blancs d’œufs, vous pouvez en faire des macarons pour la déco, la recette ici 

 

????????????????????????

A vos petites cuillères !

Retrouvez toutes nos astuces et recettes sur la page facebook ici, ou sur insta !

L’emballage comestible, c’est possible !

Tout commence au Brésil, chez Bob’s, il n’y a pas si longtemps…

C’est dans cette chaine de fast food qu’une équipe d’ingénieurs en nutrition (un peu excentriques !), inventent à partir d’une recette existante, un emballage comestible.
En effet, cet emballage au secret apparemment bien gardé, est né de l’idée que ces sandwichs sont si délicieux que l’on ne peut attendre d’en enlever le papier pour les dévorer!
Un slogan original a d’ailleurs été mis en place (en portugais):
« não precisa controlar pevore esse sandwiche sem tirar o parel »
ce qui signifie:

« Ne pas se contrôler. Dévorer le sandwich sans enlever le papier »

Plutôt original c’est certain, mais je pense que je serais tout de même réticent à avaler l’emballage. Cela reste encré dans nos habitudes et nos mœurs finalement… Bob’s arrivera-t’il à nous faire changer nos habitudes de consommation ?! Bon on a encore un peu de temps avant que la chaîne arrive en France ou que le concept soit importé bien qu’il existe déjà avec le wiki bar. A moins d’aller au Brésil… Why not !

 

Valentin.

Le pain perdu de maman

cute lace pattern

 

Après ma recette de crème aux carambars pour utiliser des jaunes d’œufs, de meringues pour les blancs d’œufs, je vous propose une nouvelle idée anti gaspi pour le pain ! Voici donc un des petits secrets de ma maman pour faire un dessert rapide, économique mais surtout très gourmand : le pain perdu.

 

Il vous faudra :

Du pain raci (baguette, pain de campagne, brioche…)

25cl de lait    /   75g de sucre

3 oeufs

 

Gourmandise1 La recette :

1) Mélanger les œufs, le sucre et le lait.

2) Faire tremper les tranches de pain dans ce mélange de façon à les imbiber.

3) Passer les tranches de pain dans une poêle préalablement beurrée, les faire dorer de chaque côté puis saupoudrer de sucre et déguster !

4) Pour les très très gourmands, ajouter une boule de glace vanille et un coulis de caramel

 

????????????????????????

A vos petites cuillères !

Retrouvez toutes nos astuces et recettes sur la page facebook ici,

Claire

 

 

Crème aux carambars

cute lace patternCe weekend j’ai du monde pour le café, j’ai donc prévu de faire des petits macarons pour l’accompagner d’une petite touche sucrée. Mais voilà je me retrouve encore et toujours avec mes 4 jaunes d’œufs et quelques carambars en trop… et je déteste le gaspillage ! La solution ?  Ma recette de crème au caramel ! Au top pour l’anti gaspi mais surtout, un régal pour l’estomac des petits comme des grands.

 

Il vous faudra pour 4 personnes :

 

10 carambars

20cl de crème liquide/ 15cl de lait

 2 sachets de sucre vanillés    /     4 jaunes d’œufs

 

La recette :

 

1) Faire chauffer dans une casserole, le lait, la crème liquide et les carambars jusqu’à ce que ceux-ci soient fondus et que le mélange atteigne l’ébullition.

2) A part, fouetter les jaunes d’œufs avec le sucre vanillé jusqu’à ce que le mélange blanchisse.

3) Verser le mélange lait-crème-carambars très chaud sur les jaunes d’œufs en fouettant sans cesse.

4) Reverser le tout dans la casserole. Cuire à feu doux en mélangeant constamment jusqu’à ce que le mélange épaississe (ne pas faire bouillir). Une fois la crème à bonne consistance, ôter du feu.

5) Répartir la crème dans quatre petits pots ou verres. Laisser refroidir à température ambiante puis placer les crèmes au réfrigérateur en les recouvrant de film alimentaire. Ajouter un peu de lait (recouvrir d’un centimètre) et éventuellement de déco en caramel.

 

????????????????????????

A vos petites cuillères !

Retrouvez toutes nos astuces et recettes sur la page facebook ici,

Claire